Caprice

Faire en sorte qu’elle comprenne, la petite fille en toi.

Manger des pierres, aller courir dans les ronces,

Arracher avec délice les écailles des arbres sombres,

Mademoiselle cruelle, cela ne se fait pas.

Elle apprend par cœur les rythmes interdits

Qu’elle recrache à la face du ciel et du temps

Elle en fait des bouquets de poussière et ment

Pour montrer son rire aux siens, aux tout-petits.

Elle nous raconte une histoire, les dents devant.

L’adulte en toi ne sait pas, madame fidèle,

Ce qu’elle sait faire de mieux, la demoiselle,

Jouer sa vie avec les mots, le cœur ardant.

Donnez vos impressions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :