Des mots, des mots, des mots

Au petit bonheur la chance. La chance n’a pas d’identité, elle a mille visages et mille éclats de rire. Un jour tu l’entends, un jour il n’y a personne. Et puis parfois il y a le destin qui galope, transpire, remue la poussière autour de toi, jusqu’à ce que tu n’y vois plus rien. C’est une âme sauvage, impossible à saisir. Et le seul instant de grâce où tu commences à y voir plus clair, accroupie au bord de la rivière, tu te désaltères. Tu avais soif et tu ne le savais même pas. Tu étais en vie et tu ne le savais même pas. La rivière te lave de la poussière et des mauvais rêves. De l’autre côté de la rive, la chance est là, elle te fait signe. Ferme les yeux et écoute ton souffle. Après ce ne sont que des mots.

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Des mots, des mots, des mots

  1. Ton poème, un vrai instant de grâce, un éclair, notre destin qui se joue, qui se rabat, puissance et impuissance, signes invisibles se dévoilant, fuyant, atteinte proche, se retourne, on se remplit et tout a changé.
    Bises pour l’élan que tu nous offres !

    J'aime

Donnez vos impressions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :