Le carrousel du temps

Je suis comme une horloge, je cours dans ma vie, je fais tic, je fais tac. Je suis comme la trotteuse qui goutte d’un chiffre à l’autre. Je m’éternise dans un flash pour écouter le présent. Je suis comme une horloge, j’écoute les pulsations de l’aiguille, je fais tic, je fais tac. Je me sens grande aiguille, noblesse des valeurs relatives. Je suis ennui et furie selon ton envie, je suis je suis je suis. Cadence que le soleil claironne, je marche dans tes pas. Je suis comme une horloge, j’aime les mouvements de vie, je fais tic, je fais tac. Je m’habille petite aiguille comme un carrosse cahoteux. La paresse est une décision prise à chaque instant. Et finalement, le quartz brûle de vieillir encore. Je suis comme une horloge, je tourne et je m’étonne, je fais tic, je fais tac.

Publicités

Une réflexion sur “Le carrousel du temps

Donnez vos impressions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s