Un an déjà

Joyeux anniversaire Fichu poème !

Il y a un an, c’était la naissance, sur un coup de tête, de ce blog. Dans une matinée ensoleillée et l’esprit brumeux, je ressentais le besoin de créer et de partager. Et qu’est-ce que je sais créer ? Des bons fondants aux chocolats sans doute, mais ça ne remplit pas un blog. Des poèmes, ça c’est moins anodin. Mais des poèmes, encore ! Qui lit la poésie aujourd’hui ? Qui l’apprécie ? Qui la vit ? Les poètes, c’est forcément vieux avec une barbe. Ça s’écoute parler. Ça n’écoute pas les autres. Ça m’exaspérait moi-même de ne savoir créer que des poèmes. Fichue poésie. Fichus poèmes.

La naissance de ce blog est à un tournant de ma vie, à un moment où je dois me battre contre une maladie suffisamment présente pour m’arrêter de travailler. J’imagine que j’ai besoin de ce sentiment d’aventure qu’on ressent en créant un blog. A chaque nouveau poème, une prise de risque. A chaque nouvelle journée, se demander comment se renouveler. Comment se ré-inventer. Je n’écris pas en me disant « je vais parler de ça ». Je fonctionne plutôt en « ne pas ». Je ne veux pas que ce soit trop romantique. Je ne veux pas que ce soit trop trash. Je ne veux pas casser mon rythme. Je ne veux pas de mots inutiles. J’ai lu dans Vol de Nuit une phrase qui m’a marquée « La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. » Ça marche pour le fuselage d’un avion. Ça marche pour les poèmes.

Je me rends compte qu’il y a beaucoup trop de « moi je » dans ce billet mais mon psy dit qu’il faut apprendre à oser dire « je » et pas « on ». Alors pour cet an II du blog, je vais essayer de publier des billets qui ne sont pas que des poèmes. Parce que le plus beau ce n’est pas le fondant au chocolat mais de partager sa recette. Alors je vais vous partager plus de sources d’inspiration, des actualités (sur la poésie, cela existe-t-il ?), des envies, des leçons, des copains. Et des fichus poèmes, bien sûr.

Et la fameuse recette de mon fondant, si vous insistez.

10 réflexions sur “Un an déjà

  1. Beau texte sur la pratique de l’écriture poétique.
    Je crois que toutes les personnes qui écrivent des poèmes se demandent comme vous pour qui elles écrivent, comment se renouveler, quel style adopter …
    L’écriture est un cheminement, et aussi peut-être une manière de se réinventer soi-même.

    J'aime

Donnez vos impressions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :